Racisme & intolérance ( essai)

Sujet :

 

Vous avez décidé d’écrire un article de journal dans lequel vous lancerez un appel pour lutter contre le racisme et l’intolérance. 

Rédigez  le texte de cet article en recourant à des arguments pertinents et des exemples précis tirés de vos lectures personnelles ou de votre culture générale.



Rédaction :

 

 

Le racisme et l’intolérance sont parmi ces maladies endémiques qui menacent l’ensemble des populations. Ces deux épidémies  sont encore de plus en  plus dangereuses  quand elles gagnent les membres d’un même pays comme une espèce de contagion. C’est la raison pour laquelle il est légitime de savoir pourquoi  il existe  tant de haines entre les humains si « nous sommes - tous- emportés par la même planète, équipage du même navire », comme l’a affirmé l’écrivain Antoine DE SAINT-EXUPERY, dans son oeuvre célèbre Terre des Hommes ?

 

Dans les quatre coins de cette planète, le fantôme du racisme et de l’intolérance hante les pays. C’est un monstre qui étend ses tentacules sur la terre entière, en semant sur son passage la discorde et la terreur. Partout, le spectre de ces deux phénomènes hideux  a resserré ses étaux sur des centaines de milliers de vivants condamnés à demeurer rabaissées au statut des esclaves ou des subalternes à cause de leurs couleurs, de leurs croyances ou de leurs convictions.

D’où les conséquences on ne peut plus néfastes et sanglantes de cette situation abominable dont les plus écœurantes sont ces guerres qui ont sévi partout au fil des siècles et des années pour la simple raison d’avoir choisi d’être différent. En témoignent les guerres civiles qui ont éclaté  dans différents pays tels que l' Espagne, l'Algérie, l'Iraq qui risque de rester déchiqueté pour longtemps  ou le Liban où  des affrontements violents ont débuté sporadiquement en mai  dernier  entre l'armée libanaise et les sympathisants de l'opposition.Or,  les rancoeurs qui subsistent encore, les animosités et les luttes intestinales  qui n'ont pas l'air d'avoir complètement disparu risquent de livrer les libanais de nouveau à un redoutable "tsunami armé" menaçant  la stabilité de ce  beau pays, véritable perle de la Méditérannée, ... Des guerres planétaires même ont ravagé plus d’une contrée et déstabilisé plus d’une nation . D’un autre côté,  qui nous dira combien et au nom de quoi des milliers de Peaux-rouges ont-ils été exterminés dans le Nouveau Monde ? Pourquoi et au nom de quoi des milliers  de juifs ont-ils péri suite au génocide perpétré à leur encontre par les nazis ? Combien et au nom de quoi aussi des milliers de palestiniens ont-ils retrouvé la mort à cause de la barbarie de la machine de guerre israélienne ?

Or, existe-t-il réellement un seul motif « raisonnable » qui doit conduire les mortels à commettre tant d’atrocités ? Bien évidemment, NON. Cependant, Il n’ y a aucun doute que derrière toutes ces monstruosités se cache le visage hideux de l’égoïsme  humain  qui a atteint son apogée de telle sorte que personne n’arrive plus à «  digérer »  la présence de quiconque à ses côtés, jugeant, à tort, que différence est synonyme de danger et de menace pour son « espace vital » !

 

Alors, posons-nous franchement, la question : les différences entre les hommes, quelque soient leurs natures ou formes, n’ont-elles pas prouvé, dans plus d’un domaine, qu’elles sont porteuses de richesses intarissables? En fait, qui est-ce qui ose nier aujourd’hui que les africains avaient laissé les empreintes de leurs génies et de leurs talents dans le monde de l’Art et du sport? Qui est-ce qui peut mettre en doute la contribution fort édifiante des européens dans le domaine scientifique et technologique? Qui est-ce qui peut négliger, enfin, que les musulmans  et les arabes  ont participé, de leur part, dans ce progrès? Où réside  donc le mal de vivre avec les autres ?

 

Il est clair que celui qui reste « recroquevillé sur ses cactus », comme disait l’écrivain algérien Jamaleddine BENCHEIK, sans rien saisir de tous ces enrichissements collectifs ; celui qui continue à soutenir obstinément l’idée de la supériorité d’une race sur une autre, celui qui glorifie l’ascendance des uns et rabaisse les mérites des autres, n’a pas vraiment embrassé, dans sa totalité, toute la réalité de l’Etre Humain, qui est un Tout Indivisible. Cependant , il est grand temps de savoir que le racisme et l’intolérance, basés sur la marginalisation de l’autre, basés sur l’égocentrisme, basés sur l’ignorance de l’autre, basés tout simplement sur la haine de l’autre,  resteront éternellement les deux grands générateurs redoutables de tous les maux sur cette planète-  terre.

 

En résumé, il s’avère qu’aujourd’hui plus que jamais, nous avons grand besoin d’oublier tous nos concepts infondés pour édifier ensemble un monde paisible où l’Humanité s’épanouira en toute sécurité et dans la dignité. Soyons alors, plutôt xénophiles et tolérants et conjuguons nos efforts en vue de faire face aux vrais dangers qui nous assaillent de toutes parts : catastrophes naturelles, chômage, famine,…Apprenons aussi à partager avec autrui ses douleurs et ses moments de bonheur puisque « ce qui donne un sens à la vie donne un sens à la mort », comme l’a bien précisé encore Antoine DE SAINT-EXUPERY. Faisons finalement en sorte que la Terre des Hommes soit généreusement partagée par tous les Hommes ! Ni désaccord, ni mépris. Ni guerres, ni conflits ! 
                                                                                                                              Texte écrit par Atef AYED
________________________________________________________________________

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :